Find me on Pinterest !
Take me there

Language

From Zürich With Love

From Zürich With Love

What To Expect From Your First Photoshoot?

C‘est dommage de commencer par un peu de grisaille, mais ces temps ce n’était vraiment pas la joie. La météo était d’ailleurs en accord avec moi puisqu’on a chuté de 10°C en une semaine et la pluie a vu le jour. Parfois on ne se sent simplement pas à notre place et les journées sont longues. Le moment idéal pour planifier un électrochoc. V. Une amie qui adore voyager et que je n’avais pas vu depuis un moment m’a donc suggéré une idée du tonnerre. Une journée escapade à Zürich.

Je lui avais parlé du lancement de Stuck In My 20s, et voyez-vous j’adore écrire, j’aime tout ce qui est design, mais alors en photographie… Disons que c’est comme un mécano qui souhaite se lancer dans la coiffure, ça prend du temps. Je n’ai pas réellement investi pour réussir à me perfectionner là dedans, je cherchais et cherche toujours d’ailleurs, quelqu’un à qui ça plait plus qu’à moi. C’était le cas de V.

Elle m’a donc proposé de prendre quelques tenues et d’aller nous promener à ZH avec un appareil photo (merci la belle-soeur) pour capturer un peu de matière à poster.

Zürich

Je n’étais jamais allée à Zürich. Quand on y habite à 2h30 en voiture et qu’on a 25 ans, c’est un peu la dèche quoi, la shouma. Cependant la joie de découvrir la ville était décuplée ! J’avais omis un détail cela dit : poser. J’en ris en écrivant parce que, les copains, je suis plus qu’amatrice dans ce domaine. C’était un très bon exercice pour sortir de sa zone de confort, je vous le conseille ! Déjà parce que l’objectif de la caméra c’est un truc inconnu, mais aussi parce qu’il faut oser faire quelque chose dont certains en on fait un métier!

Une fois arrivées à ZH avec nos 2 sacs de voyage et une valise (une journée, oui) je me suis maquillée et j’ai choisi mes tenues de la journée. Après quelques photos pour nous chauffer un peu, j’ai constaté que le résultat me plaisait.

Je suis obligée d’en faire une parenthèse : on ne s’y attend pas. J’étais plus que surprise d’ailleurs, j’étais ravie. Les photos sont simples mais c’est le fait que je sois contente de me voir, de voir que quelque chose était en train de s’accomplir. Je vous le souhaite ! On a toutes/tous parfois peur de ce que pourraient penser les autres et on oublie de se focaliser sur ce que nous aimons nous seuls. Cet exercice est donc une bonne façon de se retrouver.

Phase 2

Je tiens a le mentionner, j’habite dans les environs de Lausanne. C’est une ville vraiment magnifique et il y a largement assez d’endroits pour faire des photos. Au début, c’était ça le but : une journée entre copines pour faire des trucs de filles quoi. Mais je ne me sentais pas prête à affronter les regards de ma ville. ZH était donc un excellent compromis, le challenge me paraissait plus approprié et niveau confiance c’était un peu la voix d’ado qui a fini par m’encourager « Mais non t’inquiète, on s’en fou on les reverra jamais. » Donc à chaque fois qu’on voyait une ruelle sympa, une lumière particulière, des Vespas, on s’arrêtait, malgré les regards, pour prendre deux- trois prises.

Ileana Reyes in Zurich Zurich and its water, brightness plus classy vibe. Grateful for this day !

Ileana Reyes in Zurich

Zurich and its water, brightness plus classy vibe. Grateful for this day !

The city of Zürich

Elle est si belle ! L’encre de tes yeux me viens en tête lorsqu’il s’agit de choisir une vibe pour ZH. déjà, il y a l’eau. J’adore quand un fleuve passe par une ville, il y a comme un air romantique. La vielle ville quant à elle, est magnifique. Des petits marchands de glaces, les magasins indépendants et des vélos PARTOUT.

J’ai été surprise par les magasins de tattoo et piercing qui étaient trop classes, des ruelles pleines de verdure, des personnes venues du monde entier, des styles de tous genres, des terrasses ensoleillées avec des couples à l’italienne (vous voyez un peu ? lunettes de soleil, bandeau dans les cheveux de la ragazza, chic à souhait), un Zara qui transperce le coeur, des bancs et de grandes avenues dans tous les sens, une ambiance Vogue en arrière plan.

C’était comme si les gens osaient. Plus qu’à Lausanne du moins. Un peu comme ce qui règne à Londres. Mais en Suisse-allemand (ahem, n’en parlons point)

J‘aime m’imaginer les lieux comme des personnes, des femmes avec leur caractère: Londres est une femme cinglée, boho-hipster chic qui peut péter un câble un peu n’importe quand mais qui arrive toujours à surprendre en bien. Lausanne est une femme raffinée qui, parfois cherche l’aventure, mais est principalement casanière. Milan, quelle coquine. Paris, personne n’arrive à ses talons. New York n’a pas le temps du haut de ses Louboutins et Miamialors on danse?

Dans cette optique : Zürich a tout pour elle. Elle aime les nouvelles tendances, elle est curieuse mais chaleureuse en tout point. Elle a son caractère et toujours un bagage chargé à ses côtés (vous voyez les profs avec les petites valises dans le couloir du gymnase?) et je l’imagine blonde, pour un peu de folie.

Mindfulness Section

 

The otherside

Revenons à nos moutons. C’est important pour moi de vous transmettre l’envers du décor lorsque je choisi d’écrire un article. Je ne me sens pas toujours au top de ma forme mais l’écriture m’aide à canaliser ces émotions. Maintenant que je suis requinquée, je prends conscience que oui, parfois les moments ou nous sommes épuisés du quotidien se répètent. On a souvent l’impression que le temps passe mais que nous restons sur place. Après cette escapade, je vous conseille donc, si vous vous sentez gris et non jaune soleil, de faire un break pour vous revitaliser :

  • La créativité est toujours une source de soutien et de motivation, faites ce que vous aimez, même pour une journée. C’est revitalisant ! C’est ce qui vous donne de la force ou de l’énergie pour affronter les moments moins roses.
  • Choisissez de vous entourer de personnes souriantes et qui peuvent pour partager leur énergie positive, elles feront bouger les choses ! La moindre idée motivante qui émerge en vous est une source de force. Même si cette personne vous ne l’avez pas vue depuis permet’ OSEF !
  • Sortez de cette zone de confort qui ne cesse de vous mettre des murs invisibles, la peur du jugement est une fantaisie. Depuis la création de Stuck In My 20s j’ai reçu beaucoup de soutien et d’encouragement qui sont hyper mega ultra giga plus important que n’importe quelle autre critique que vous pourriez recevoir.
  • Le thé ! Là pour le coup il n’y a pas de philosophie cachée, ça fait tout simplement du bien de boire du thé ! Miel + citron pour un petit extra forme!

What’s next?

Malheureusement V. ne peut me suivre partout et être présente à chaque fois que je vois quelque chose de potentiellement photographique. Mais j’ai tout de même envie de continuer sur ma lancée visuelle. La personne la plus adéquate pour remplir ce rôle est mon cher Jules, Dylan. Il ne le sait pas encore et j’en ris parce que le chouchou, il va entendre souvent « bébé, tu peux me prendre en photo stp » non mais, xptdr. Si vous le connaissiez, vous saurez pourquoi je ris. On s’envole pour LONDON dans un mois ! De quoi s’entrainer.

Tendrement,

 

 

 

 

Related Stories

2 Comments

  • Morgane
    1 année ago

    <3

    • ilelanti
      1 année ago

      Merci Baby <3

Leave a Comment

Laisser un commentaire